Un forum et l’histoire d’un mouton

Merci pour tous vos messages de soutien et de compréhension concernant mes réflexions existentielles ! De ne pas me sentir seule me fait un bien fou ! :rolleyes_tb:
Ma cardeuse à rouleau est arrivée hier comme prévu, malheureusement, j’ai à peine eu le temps de la déballer et de l’installer.
Le corps d’ASC est bientôt terminé, le châle Poinsettia a ses 3 carrés terminés (et assemblés) :

Poinsettia

Comme le laisse suggérer le titre, aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’un mouton : le spaelsau. Je ne remercierais jamais assez Florence, une amie fileuse, qui m’a permis de faire connaissance avec ce mouton (virtuellement seulement, mais qui sait ?). Il s’agit d’un mouton d’origine norvégienne, qui donne une belle laine grise chinée, dont je suis tout de suite tombée sous le charme… (je suis une faible fille, surtout avec les animaux et la laine !!). Florence m’a fait donc un immense plaisir en me faisant provenir de la toison de ce magnifique animal :

Toison brute
On devine déjà que cette laine est colorée, mais elle est encore suintée, et le suint plus la terre, lui donne une couleur jaunâtre.

L’expérience du filage de la laine suintée ne m’ayant pas particulièrement attirée (je n’ai pas d’atelier chez moi pour filer, je suis obligée de le faire au salon, je risque d’avoir des réflexions si en plus de faire pleins de saletés quand je carde, je file de la laine à forte odeure et pas très propre…. :innocent_tb:), j’ai décidé de la laver avant de la filer.
Aidée de Cher&tendre, nous avons donc lavé ce kilo de laine suintée. C’est très gras et très sale, de la lessive ou du savon ne suffisent pas pour la nettoyer complètement, il faut ajouter quelque chose de plus caustique : de la soude.
Le nettoyage se fait à l’eau tiède, en remuant et pressant le moins possible. On rince à l’eau froide, et l’essoreuse est un outil très pratique pour accélerer le séchage de la toison.

24 h plus tard, voici un brin de laine toute propre :
une meche de Spaelsau
Aaaah, c’est beau !! Imaginez la belle laine tweedée que cela donnera ! La toison n’a pas une couleur uniforme, il y a des zones de gris plus ou moins clair, et un peu de brun par endroits.

La cardeuse à rouleau m’a permis de carder entièrement mes 700 gr de laine en 3 heures, ce qui est très rapide par rapport au mohair (1 heure pour environ 100 gr…) :
Spaelsau carde

Maintenant, y’a plus qu’à… la filer. Je commencerais lorsque j’aurais libéré mon rouet (je suis toujours sur la laine Opaline), c’est une laine assez épaisse, donc j’essayerais de faire un fil qui se rapproche des laines Aran (50 grammes pour 70 m), afin de pouvoir tricoter un gilet « folk » sans manches. Une seule chose me gène : déontologiquement, est-ce correct d’envisager de faire un gilet irlandais avec de la laine de mouton norvégien ? :dunce_tb:

Et enfin, c’est avec plaisir que je vous annonce l’ouverture officielle de mon forum sur le filage. Je ne sais pas s’il rencontrera beaucoup de succès, car il y a peu de fileuses francophones. Cependant, cette idée me trottait dans la tête depuis quelques temps déjà, et j’espère pouvoir susciter des vocations en permettant un accès facile à l’information et à l’entraide, en plus de progresser moi-même par l’échange avec des fileuses expérimentées !

22 réflexions au sujet de « Un forum et l’histoire d’un mouton »

  1. Quelle belle toison, on imagine le résultat joliment nuancé… Longue vie au forum des fileuses! Avec un peu de temps et de bouche-à-oreille je suis sûre que tu auras beaucoup de participantes. Filature et teinture sont très appréciées!

  2. Tres interessant tout ca, on a envie de toucher cette belle laine brute.
    Faire un irlandais avec de la laine de mouton norvegien…c’est ca la mondialisation, le multiculturalisme…faut bien profiter des avantages!

  3. Oh là là Sandrine, que de projets en perspective! Ta belle laine a une couleur merveilleuse, j’attens de la voir ‘portée’! Et puis je te souhaite plein de bonheur avec ton nouveau forum, je suis sûre que tu seras une excellente ‘mum’!

  4. Waouw! Quelle belle toison… et quel travail! Tu as dû être bien contente de récupérer ta laine toute douce et toute propre!
    Pour le gilet Aran en fil Norvégien, j’avoue qu’il y a encore quelques mois cela ne m’aurait pas du tout dérangée… Et je tricote le poncho de ma fille, originellement en Lopi avec une laine de corriedale / shetland d’origine Ashford (nouvelle zélande?), donc… scandale. ALors, je ne sais pas quoi te dire… En plus, la grosseur du fil que j’ai fait change beaucoup, beaucoup!! Mais mon alibi et que j’ai été très inspirée par le modèle! Tu vois, je ne suis pas hyper orthodoxe… Amuse-toi bien en la filant!
    Fleur
    PS Une solution: il va te falloir créer tous tes modèles? Pour un folk de là-où-tu-habites avec la laine-que-tu-y-as-filée? hihihi…

  5. Wow

    Que c’est spécial de voir le changement de couleur après avoir lavé la laine. Hi!! Tu en as des projets Sandrine!! J’ai hate de voir ça fini.

  6. Tu nous entraînes dans une aventure passionnante, et je suis sûre que tu vas déclencher des vocations de cardeuses-fileuses-tricoteuses! Quelle énergie, encore bravo!
    Virginie C.

  7. Imagine si les moutons étaient de toutes les couleurs comme les insectes (filer la toison d’une coccinelle ou d’une libellule!)
    C’est génial de voir le processus de cette façon. A quand les écrans tactiles où on peut toucher la laine…
    Au fait, dans ton jardin, tu as de la place pour combien de moutons suitant?

  8. J’aimais déjà la toison brute de ce bestiau mais une fois lavée, c’est une merveille de beauté. Tous ces tons naturels qui se mélangent, ça donne envie de vraie nature.
    Je pense qu’une fois filée, tu auras bien le droit d’en faire ce qui te fait plaisir, non ?

  9. La différence entre la toison brute et lavée est impressionnante. Et en plus tu as déjà cardée la laine. Je n’en reviens pas. Je suis sûre que tu caches des bras dans ton salon ou… tu as un clone. C’est sûrement ça. Il me tarde vraiment de voir la laine filée. Et dire que dans les prés à côté du mien, il y a plein de moutons… Bises. Lili.

  10. wow! la belle toison superbe tu va te regaler comme la derniere fois je de demande une mini mini touffe joint au zanzibar pour que je puisse sentir la bete ..un irlandais en laine norvegien why not ,moi je trouve ca fun.ponsetia touche a ca fin ,tu pouras le porte au moment des fetes.tres bon vent a ton forum ,le filage tu m’en donne envie bien que je me suis dit non ca je toucherais pas ..alors qui sais un jour..
    A bientot !

  11. Ca fait rêver tes deux dernières photos !!
    C’est donc pour ça qu’il faut plusieurs rouets.. pour avoir plusieurs filages en cours, comme pour les tricots 😉
    Bon filage : j’ai hâte de voir celui ci aussi…

  12. C’est très bien le forum mais ça ne fait pas double emploi avec l’autre ( « filons » )? Moi qui suis un peu lente il va y avoir beaucoup de choses à surveiller !
    La toison est très belle sur les photos, on dirait du shetland. Est-ce qu’il y a un sous poil ?

  13. Ton énergie et ton appétit d’expériences dans différents domaines sont motivantes et en entraînent d’autres. C’est très beau ! La cardeuse n’a pas mis longtemps à arriver, elle a été livrée à dos de quoi ?
    Bonne continuation et tant pis pour la déontologie ! (Au fait, y en a-t-il vraiment une ???)

  14. Wow !! c’est magnifique ! Enfin, surtout le rsltat ! Tu ne nous raconte rien de l’épisode de lavage, j’imagine que ce doit être relativement fatiguant et salissant ! Bravoo à toi et à ton Cher&Tendre ! J’ai hâte de la voir filée !

  15. Tu fais vraiment très envie avec toutes ces laines que tu files. Moi qui ai passé mon enfance au milieu des moutons, avec tontes et lavage des toisons (pas moi, ma grand-mère!), je n’ai jamais tenté l’expérience du filage. Par contre j’ai fait avec mes expertes grand-mères et mère (qui m’ont bien passé quelque chose de leurs savoir-faire) des couvertures et des matelas où il faisait bon dormir.
    Maintenant faire un irlandais avec un mouton norvégien, ça demande réflexion. Attention au dédoublement de personnalité.
    PS j’ai vu samedi soir,sur Arte, un reportage sur le tweed aux Hébrides. j’en rêve. Teindre avec des lichens, tisser à la main….
    A+ toi qui a la chance de pouvoir faire toutes ces belles choses.

  16. Ping : Blog Tricofolk » Au Cabaret des oiseaux

  17. tu me donnes vraiment envie de devenir fileuse/tricoteuse,il faut que je bricole un fuseau…
    quelle énergie et quelle constance, bravo c’est un vrai plaisir à voir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *