Poules, lapins et…

Quand on habite au bord d’une rivière, ce serait dommage de s’en priver. Cette année tous les éléments étaient réunis pour concrétiser un projet que j’avais depuis des années : avoir des canards, que j’élèverais en semi-liberté sur la rivière.

Ce coin de jardin était à l’abandon, à cause de la berge qui avait besoin d’une remise en état. La fin de l’été est la meilleure période pour ce type de travaux, la rivière étant au plus bas de l’année. Et puis, j’ai eu deux opportunités pour avoir des canards, si c’est pas un appel du pied ça !

Volière

Futur abri à canards avec vue sur la rivière (et sortie sur la rivière également).

Vue sur l’Aire

Les travaux de la volière étant presque terminés, les poules, toujours curieuses, font l’inspection.

Volière presque terminée

Arrivée des premiers canards.

Volière habitée

Un canard colvert joue au concierge et surveille tout ce qui se passe sur la rivière en contrebas.

Le concierge

Puis arrivée de deux canes barbarie.

Deux canes barbarie

Tout ce petit monde fait bon ménage.

Canard colvert

Et enfin depuis dimanche, un mâle barbarie (au premier plan) est arrivé.

Trio de barbarie et colverts

Il faut encore que j’habitue mes canards au lieu, à ma manière de les élever, et à moi. Ils sont encore sauvages. Lorsqu’ils seront imprégnés je pourrais tenter de les lâcher, en espérant qu’ils reviennent, au son de la cloche qui annonce la pâtée du soir 🙂

Pendant ce temps-là, une petite poule Pékin couve 3 œufs de canard barbarie à priori fécondés. Résultat de la couvaison début octobre.

Une réflexion au sujet de « Poules, lapins et… »

  1. ooohh ils sont beaux….tout tout beaux…j’espere vraiment que cela va fonctionner….oui c’est trop bon…tout un chouette projet…;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *