Une recette… pour les poules !

Contrairement aux idées reçues, les poules ne sont pas uniquement granivores, et leur donner seulement du blé n’est pas suffisant pour qu’elles vous offrent de délicieux œufs au beau jaune bien intense.

En haut œufs de Meusienne, en bas œuf de Pékin.

En haut œufs de Meusienne (grande race), en bas œuf de Pékin (naine).

Un parcours herbeux est vraiment important pour elles, et puis c’est un spectacle superbe que de les voir gambader dans l’herbe verte (enfin moi je ne m’en lasse pas, surtout que la cuisine donne sur le jardin alors c’est un peu notre télévision à nous 🙂 ). Elles apprécient réellement cette liberté, ce ne sont pas des « tubes » qui ne ressentent rien, et elles n’ont jamais cherché à aller voir ailleurs si l’herbe était plus verte (en même temps on s’est quand même arrangés pour qu’elles n’aillent pas visiter le jardin des voisins ; mais côté rivière, il n’y a aucune clôture).

La troupe au complet

La troupe au complet

Et les poules sont bien plus intelligentes que ce que j’entends souvent dire, pour peu qu’on prenne la peine de les élever en leur permettant de vivre leur vie de poule (espace, propreté, absence de stress). Elles trouvent au jardin ce qui leur manque dans le blé, les petits cailloux pour broyer les graines dans leur gésier, les petits invertébrés et insectes pour les protéines, les feuilles de choux et de salade (ahem), l’herbe (qu’elles consomment beaucoup) et tout un tas d’autres petites bricoles comme des graines.

L’avantage de les élever en liberté c’est qu’on n’a pas à se soucier de leur ration alimentaire, elles se débrouillent toutes seules. Du blé (ou mieux du triticale) à volonté, de l’eau propre et le jardin (avec des zones ombragées et à l’abri des prédateurs du ciel), suffisent à leur vie de poule.

En revanche, leur donner régulièrement une pâtée maison, au lieu des granulés « pondeuse », est un gros plus à plusieurs points de vue. D’abord, cela permet de recycler les restes des repas, car une poule c’est incroyablement omnivore ! Ensuite, c’est bien pratique pour les faire rentrer au poulailler le soir. Elles rentreraient seules sans cela aussi, mais à la nuit tombée seulement. Je préfère les rentrer dans leur volière sécurisée environ 1 h avant le coucher du soleil, pour limiter les risques de prédation, et ça leur laisse le temps de se remplir le jabot avant d’aller rentrer se percher pour la nuit.

La volière protégée.

La volière protégée.

Dans mes souvenirs d’enfance, je me rappelle des pâtées que ma grand-mère préparait pour ses poules. Un mélange de restes de repas et de « polente » (maïs, à prononcer avec l’accent un peu suisse), qu’elle cuisait il me semble assez longtemps. Le maïs n’est pas l’idéal pour les poules, ça les fait engraisser, c’est un peu notre chocolat à nous. Je ne leur en donne jamais.

Voici donc ma recette de pâtée pour les poules, dans laquelle je recycle tous les restes de repas. Je la distribue le soir juste au moment de les rentrer dans leur parcours, ce n’est donc pas leur nourriture principale. J’en prépare une certaine quantité d’avance, pour être tranquille 2-3 jours.

Ce n’est pas systématique, mais je met souvent des coquilles d’œufs écrasées. Cela leur apporte du calcium nécessaire à la fabrication de la coquille des œufs.

Je commence par mettre des coquilles d'oeuf.

Coquilles d’œufs

Je leur met tous les bouts de viande qu’on ne consomme pas car gras, avec de l’aponévrose (membrane fibreuse), la peau, les abats, têtes de poisson etc… toujours cuit, jamais crû.

Puis des petits bouts de viande que nous ne consommons pas.

Bouts de viande coupés en dés

Elles raffolent également des couennes de fromage…

Eventuellement aussi des couennes de fromage.

Couennes de fromage

Je met du pain sec quand j’en ai, que je trempe dans de l’eau pour l’humidifier. J’ai pris  l’habitude de faire chauffer le tout au micro-onde quelques minutes, comme ça le pain est bien imbibé et la pâtée est tiède. Quand j’ai des restants de graisse de cuisson je les mélange à ce moment-là avec le pain.

Du pain trempé dans l'eau, et réchauffé. J'y met aussi parfois de la graisse quand j'en ai.

Pain trempé

Et enfin en cas de froid il m’arrive de compléter ces restes avec éventuellement du boulgour cuit, ou comme ici un mélange boulgour et riz cuit (un peu ferme, pas en bouillie). C’est une recette pour l’hiver, à ne pas donner toute l’année ni tous les jours car elle est très riche.

J'ajoute riz ou boulgour, ou comme ici les deux. Je mélange tout voilà !

Boulgour et riz.

Je mélange le tout, ça fait un peu « ragougnasse » mais ça ne semble pas déranger les poules. Elles n’aiment pas une pâtée trop liquide (qui colle sur leur bec), ni trop sèche.

Voilà ma recette, je peux vous dire qu’elle est appréciée ! Si j’ai des restants de légumes un peu vieux je les met aussi. Parfois du petit lait, du yaourt ou des fromages qui ont mal vieilli. Vous aurez peut-être noté que je n’ai pas mis de verdure dans la pâtée. C’est parce qu’elles boudent les légumes que je leur met, c’est tellement mieux d’aller manger les feuilles de choux fraiches… 🙄 Ou éventuellement d’aller faire son petit marché directement sur le tas de compost où sont justement les épluchures de légumes 🙂
Bien sûr, si vos poules n’ont pas accès à un parcours herbeux, il vous faudra compenser en ajoutant à la pâtée les épluchures cuites de vos légumes (sauf pommes de terre à cause de la solanine).

Lorsque la lumière commence à baisser, les poules se rapprochent de la maison, et il n’est pas rare qu’elles montent sur le rebord de la fenêtre de la cuisine pour me regarder préparer leur pâtée…

Pendant ce temps-là, de l'autre côté de la fenêtre, il y en a qui n'en perdent pas une miette....

Un coq très intéressé par ce que je fais !

Je sers la pâtée dans des écuelles pour chien, j’en disperse plusieurs au poulailler pour que tout le monde puisse manger à sa faim et sans disputes (les dominants ayant tendance à monopoliser la gamelle s’il n’y en a qu’une).

Servez...

Servez…

Et c’est englouti très vite !

Dégustez !

Dégustez !

36 réflexions au sujet de « Une recette… pour les poules ! »

  1. oh ma belle-mere leur fait aussi des repas a manger…mais avec les restants de table….elles restent bonnes ses poules et les oeufs aussi…;)

  2. Coucou Sandrinette! Bravo pour les poules, ce sont des animaux adorables. Un peu bruyants pour mon mari pendant les vacances, mais je les aime bien… Elles recherchent la compagnie et sont beaucoup plus malignes que ce qu’on peut croire! Elles savent retrouver un chemin aussi! Alors profitez-bien toi, et cher et tendre :bye_tb:

  3. tes poules sont bien soignées. Par contre pour le calcium j’ai toujours entendu dire qu’il ne fallait pas donner de coquille d’œuf aux poules de peur qu’elles picorent ensuite les œufs , vrai ou faux je ne sais pas . Ce qui est très bon pour elles et qui passe bien en pâtée c’est l’ortie un apport de vitamines en hiver . Je suis nostalgique de mon poulailler que j’ai dû laisser et voir le tien me fais plaisir .

    • Ce sont les œufs entiers qu’il ne faut pas donner. S’ils sont cuits durs et émiettés dans la pâtée, ça ne pose aucun problème.

      • Bonjour, concernant les coquilles d’oeufs ou les œufs Mieux vaut les faire cuire afin que les poules ne reconnaissent pas l’odeur, sinon elles risquent de s’attaquer à leurs œufs. Je passe les coquilles au four 8’ et ensuite elles s’effritent plus facilement. Lorsque mes œufs ont dépassé 4 sem je les fais cuire durs, elles adorent.
        Eve

        • En 7 années que je donne des coquilles d’œufs aux poules et poussins, je n’ai jamais eu de problèmes de poules qui mangent leurs propres œufs. Si elles ne manquent de rien, il n’y a pas de raisons qu’elles s’attaquent à leurs œufs même si l’on donne les coquilles non cuites.
          Quand aux « vieux » œufs, nous les consommons sans problèmes, du moment qu’ils ne sont pas stockés au réfrigérateur mais à température ambiante. Cela nous permet de tenir tout l’hiver sans en acheter. Bien sûr lorsqu’ils sont vieux on les mange cuits.

    • Oui effectivement, il faut bien écraser la coquille afin qu’elles ne reconnaissent pas leur oeufs 🙂 Mais nous on leur en fonne toujours , ca renforce leurs coquilles apres 🙂

  4. Ping : Pâtée pour poussins (à la place des granulés) | Blog Tricofolk

  5. Salut,

    Moi j’ai 3 poules qui sont très gentilles mais il y en a une qui s’est fait tuer par une buse. J’adore ces animaux, j’ai une Sussex, une cendrée et une noire.
    Je conseille la Sussex pour un enfant. Elle pond très bien. J’aimerais introduire un caneton avec elles mais je ne sais pas si elles ne vont pas lui faire du mal?
    Merci de me répondre.

    • Il faut isoler un minimum de temps tout nouvel arrivant, poule ou autre, et surtout si c’est un jeune ! Le mieux est qu’il puisse être protégé quelques jours des poules dans une mue (une cage) le temps qu’elles s’habituent à le voir, puis ensuite s’il est assez grand, le lâcher sous très haute surveillance. L’adaptation peut durer jusqu’à 15 jours, parfois plus. En tout cas je déconseille un canard seul, surtout s’il est jeune.

  6. merci de ces bons conseils. j’ai 3 poules rousses adorables, je leur fait une « petite soupe de pain » chaque soir, elles adorent ! elles m’appellent lorsque je rentre le soir.je les caresse , elles sont très attachantes, meme si elles ne pondent pas tous les jours les coquines.

  7. Un grand merci à Sandrine pour sa recette que je vais faire trés vite car en ce lundi de pentecote je suis allée cherchée deux poules au marché de Samatan, une sussex blanche et une rousse
    elles sont adorables , je suis allée les chercher avec envie et inquiétude pour la suite mais vraiment je suis ravie , elles ont appréciées leur poulailler que je leur avais préparée, je suis venue souvent par moment pour les voir et j’ai vu le plaisir qu’elles ont eu dés le départ de notre aventure , elles etaient chez elles , l’abreuvoir les atteendait, et les graines , elles ont picorées et la sussex m’a fait la suprise d’aller pondre dans l’un des pondoirs en début d’aprés midi et j’ai eu un oeuf
    un plaisir une merveille , belle aprés midi je l’avoue
    je vais leur faire la patée comme vous et j’ai eu l’idée de les rentrer comme vous une heure avant la soirée par sécurité dans la voliere de protection ensuite en allant les voir vers 20h.30 elles etaient montées dans le poullailer et j’ai pu les fermer pour les protéger je reste ravie j’ai vue qu’une était déja dominatrice et faisait ce qu’elle avait décidée je vous remercie de vos belles photos et de vos explications je serais ravie de communiquer avec vous pour la suite car j’avais envie d’avoir des poules car j’en ai eu petite et cela m’avait marquée et oui j’ai du temps et je ne travaille pas et j’ai un grand jardin et parc avec de beaux arbres et j’ai aussi un potager je leur ai fait un enclos pour picorer et apprécier la nature car elles nous le rendent bien merci à vous a bientot toute mes amitiées Béa je les ai appelée Perle et Cannelle a bientot

  8. J’ai acheté 4 poules. Deux rousses et deux grises. Je les adore. Les rousses sont très câlines et les grises un peu plus peureuses mais elles viennent dans mon dos picorer mon vêtement, mes doigts de pieds et les quatre viennent boire dans le bouchon de la bouteille avec laquelle je remplis leurs abreuvoirs et mangent leurs graines ou la salade dans ma main. Je les lâche dans le jardin deux fois par jour entre 1/2 h et une heure, elles adorent. Mais qui pourrait me dire comment les soigner durant la longue période d’hiver. Je crains le mauvais temps et le froid pour elles (je ne vais quand même pas les enfermer dans le garage!!!!)

    • Les poules craignent davantage la chaleur que le froid. Sauf si vraiment vous habitez dans une région à hiver très froid comme au Canada. Mais en France, pas de soucis. Il leur faut juste un endroit abrité des courants d’air et à l’abri de la pluie.

  9. Bonsoir , oui il est plutôt tard, j’ai acheté une poule que je nomme Jacquotte , elle a beaucoup souffert de la chaleur ces dernières semaines, je la trouve très fatiguée et amaigri avec une pâleur au niveau de ses barbillons, sa crête présente un dessèchement, elle boit beaucoup et mange peu bien qu’elle raffole des croquettes des chats et du chien, elle n’a pas pondu depuis 3 semaines et fait des oeufs sans coquille, elle passe tout son temps dans la maison avec nous, je ne sais pas quoi faire pour qu’elle retrouve l’appétit ?

    • Bonjour, il y a plusieurs hypothèses :
      – soit elle a commencé sa mue, c’est facile de le savoir, si vous retrouvez des plumes un peu partout au poulailler et surtout les rémiges. Après ces fortes chaleurs certaines déclenchent leur mue.
      – soit elle a des poux mallophages sur elle, ou des poux rouges au poulailler, la chaleur les fait se multiplier. Les mallophages se voient à l’oeil nu sur la poule. Les poux rouges sont plus difficiles à discerner, vous pouvez tenter le test d’un papier ou mouchoir blanc plié en 4 et installé à proximité de l’endroit où dors la poule. Le matin dépliez-le, s’il y a comme des grains noirs ou rouges, vous avez des poux rouges au poulailler.
      – les vers intestinaux peuvent aussi affaiblir les poules
      Dans tous les cas tant qu’elle a un peu d’appétit et qu’elle n’est pas complètement somnolente, il faut juste la surveiller.

      • Parfait, je vais vérifier les poux, ce matin je l’ai maintenu dans sa maisonnette j’ai mis du grain pour pondeuse, de l’eau fraîche et j’ai préparé une pâtée selon vos recommandations, ce soir je vais améliorer l’aménagement de son lieu de vie et lui tenir un peu compagnie, merci pour ma Jacquotte, au plaisir

      • Pour éviter que les volailles aient des parasites je mets dans leur eau du vinaigre de cidre (env. 1 cuil. à soupe ) et de la terre de diatomée sur leur litière de temps en temps ainsi que dans leur nourriture cela parasite les intrus.
        Quant au son de blé j’ en utilise à la mauvaise saison quand les poules ne pondent plus voilà comment procéder :
        Dans ma bassine je mets de l’avoine que j’arrose avec de l’eau bouillante, quand tout est refroidi j’ajoute du son de blé. Mes poules adorent. J’ai toujours entendu dire par mes anciens que ça leurs chauffer le cul. A ne pas faire en été ou sans avoine. 🙂

  10. Merci beaucoup de cette recette! c’est exactement ce que je cherchais!
    J’ai 8 poulettes qui ont passé l’été au potager et dans la cour et qui sont maintenant bien installées au poulailler. Elles sortent encore dehors tous les jours malgré le froid qui s’installe, mais leur frigo naturel commence à pas mal plus vide… J’habite une région très froide du Canada, dans le nord du Québec, alors je dois avoir un poulailler isolé et chauffé, afin que l’eau ne gèle pas et qu’elles soient confortables. Je confirme votre commentaire, les poules ne sortent pas de la cour, aucun besoin de clôture. Elles savent naturellement où sont les limites de leur territoire. Seul exception, elles adorent aller au champs avec les chevaux, c’est comme buffet à volonté pour elles! Merci pour cette recette 🙂

  11. Je cherche désespérement du son de blé bio pour nourrir Aglaé et Sidonie que nous avons adoptées depuis 2 semaines. Avez-vous une idée ?
    Merci pour ce blog plein d’astuces ! :clap_tb:

      • Merci Sandrine pour cette réponse si rapide. Ce sont bien deux poules qui sont arrivées au jardin. J’ai envisagé de leur faire des pâtées et dans les recettes trouvées il fallait ajouter du son de blé. As-tu essayé ce type d’alimentation ?

        • Oui je leur donne du son de blé parce qu’il m’arrive de tamiser la farine que je fais, et que je n’aime pas gâcher, elles en mangent et aiment plutôt bien ça.
          Mais de là à en acheter exprès pour les poules, ce n’est vraiment pas nécessaire à mon avis. Si tes poules ont accès à de l’herbe, que tu leur donne du triticale (c’est mieux et moins cher que le blé pour les poules) et tes restants de table (couennes de fromage, gras et bouts de viande, coquilles d’oeufs, pelures de saucisson etc….), le son de blé n’est pas nécessaire.

  12. Bonjour j’ai une question j’ai 2 poules depuis 2 1/2 une rousse et une noir et autre depuis 1/2 une grise elles sont en pleines forment mais depuis quelques jours elles ne pondent plus, j’ai eu 1 œuf en 4 jours et elles ne touchent plus à leurs graines qui est un mélange spécial pondeuse, que puis je faire pour avoir de nouveaux des œufs.

    • Si elles ont l’air en pleine forme, il faut attendre un peu, c’est normal qu’elles fassent des pauses, surtout si elles sont arrivées depuis peu. Ne pas hésiter à leur donner des restants de table, et à les laisser aller dans l’herbe car elles en mangent beaucoup.

  13. bonjour, ai deux poules une rousse! guéguétte et une noire lyly depuis le 20 mai 2016 qui pondent chaque jour, l je leur ai donne des graines pour poules pondeuses que je mélange au blé et autres céréales bio. pendant quelques jours « lyly » prenom (choisit par mon petit fils ,)s’est installée sur le nid et cherche à couver. cela a duré 1 semaine. maintenant c’est redevenu normal. mais elle ne pond plus..
    au niveau nourriture je leur fait cuire du riz,des pâtes mélangées restes de tables etc ::
    avec du pain au son de blé ou d’avoine bio. 1 fois par semaine plus l quelques biscuits à la cuiller …en «  »dessert » » de temps à autre… de plus elles dispose d’un terrain de 400m2 en herbe. mais quand je leur donne les graines elles ne mangent pratiquement pas le blé ni les autres céréales que les graines pour poules pondeuses…pourquoi? je suppose que lyly fait une pause. leur poulailler est nettoyé chaque matin..

  14. Toutes vos questions et reponses sont très intéressantes.j’ai deux poules depuis le mois d’août et comme c’est la première fois que j’en ai je stress beaucoup par crainte de ne pas savoir bien m’en occuper.je voudrais savoir si ont peut mettre des coques de cacao sous les pondoirs au lieu de la paille.

  15. Bonjour à tous,

    je vais enfin acheter mon terrain (à la campagne 🙂 ), il est prévu sur un tiers de celui-ci de créer un potager en permaculture et mettre 2/3 poules de soie

    je lis tous vos commentaires, et je tiens à vous remercier pour tous ces échanges, c’est très instructif étant une pure citadine, la campagne c’est encore nouveau pour moi, alors j’apprends !

    je me permets de vous communiquer un lien sur un site qui explique comment élever une poule et surtout ce qu’il ne faut pas faire, si vous voulez la garder une dizaine d’années
    en l’occurrence les grains pour poules pondeuses ça n’a pas l’air bon du tout …
    http://www.sosgali.org/index.htm#ancre6

    j’espère avoir pu vous aider à mon tour
    Bonne continuation

  16. bonjour j’habite au canada alors l’hiver est froide puis-je mettre mes poule au garage avec une source de chaleur seront-elle malheureuse de ne pas sortir dehors et puis-je donne des pousse que je fait moi meme pour remplace le l’herbe merci a tous

  17. Bonjour tout le monde,j’ai besoin d’aide,je viens d’acheter 3poules pondeuse,mais le soucis est qu’elles ont était habituer au grains,que faire pour qu’elle mange les restes de repas ou legumes par exemple?

  18. J’ai 4 poules, tous les deux jours je leur donne des coquillettes cuites (0,58€ le kilo a Leclerc ) que je mélange des le printemps avec des petits escargots blanc qui apparaissent des les premières rosées de printemps sur les herbes, je leur hache pour l hiver les épluchures de mes légumes de ma soupe maison…un jour sur deux du pain sec avec de l’eau bien chaude des le départ et la bouillie tiédie servie avec les épluchures hachées, bref c est tous les jour un régal de leur préparer leur repas, elles me nourrissent aussi…je leur donne des céréales pour poules par petite quantité mélangée aux bouillie ou éparpillé sur le terrain pour les faire pivoter,
    est le principe…c est con mais on s’y attache. Merci pour tous les conseils. CHRI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *