Un petit nouveau

Titi le coq Pékin couleur gris perle

Depuis presque 1 mois, un petit nouveau est arrivé…

Et oui c’est un coq, et pourtant j’avais dit « pas de coq ». Mais comment résister à cette petite boule de plume en pantalon et pantoufles aux pattes ? Lorsque j’ai eu mes poulettes, j’avais bien prévu d’accueillir une ou deux poules naines d’une race affectueuse. Initialement mon choix s’était porté sur la poule soie. Mais j’ai tellement entendu de bien de la race Pékin, que quand un coq de la couleur qui me plaisait le plus, gris perle, cherchait un foyer, je n’ai pas hésité bien longtemps…

Bon ça n’était pas gagné d’intégrer au poulailler 1 seul individu, qui plus est, de race naine (il pèse dans les 700 grammes, les poulettes font dans les 2,8 kgs). J’ai tablé sur le fait que c’est un coq, et que les poulettes sont plutôt calmes, et puis surtout, j’ai été très vigilante au début, je ne l’ai pas laissé seul au milieu des poules sans surveillance. Les premières semaines n’ont pas été faciles pour Titi, mais il s’est fait sa petite place sur le perchoir au milieu des grosses et ma foi, ça semble bien se passer (tellement bien qu’il cherche déjà à les cocher…)

Une Faverolles, un Pékin qui drague

Niveau bruit, il chante tous les matins entre 5h30 et 6h, mais il est enfermé dans le poulailler donc il ne gêne que nous, car la configuration du poulailler fait qu’on l’entend chanter depuis la chambre. Mais il a une petite voix, c’est bien atténué et puis ce coq, on l’a voulu donc on ne le subit pas. Le restant du temps, si Cher&tendre ne provoque pas Titi à coup de « cocorico », il est plutôt silencieux, les poulettes sont bien plus bruyantes que lui d’une manière générale… :rolleyes_tb: Cela dit, avec le printemps tout pourrait changer….

Étant donné qu’il cherche à cocher les poules, il est fort possible j’aie des œufs fécondés ce printemps, et je me demande bien ce que ça pourrait donner, un croisement Faverolles/Pékin :tongue1_tb:

Séance de gratouilles

La race « Pékin » est réputée pour sa familiarité, Titi a été dès le début, bien moins farouche que les poulettes au même âge. Il a encore un peu peur dehors, surtout s’il voit des gens qu’il ne connaît pas. Mais c’est un amour de coq, pas agressif du tout, qui aime bien se faire papouiller et gratouiller. Je suis tellement conquise par la race, que je prévois de lui trouver une copine à sa taille… L’élevage des poules de race c’est un peu comme le filage, quand on tombe dans la marmite….

 

 

 

2 réflexions au sujet de « Un petit nouveau »

  1. Il est trop mignon, j’aurais craqué aussi…
    Bienvenue à Titi… et j’imagine bien Cher et Tendre en train de le narguer !

  2. Ah bon cher et tendre cocoricote! ah j’aimerai voir ca! 🙂
    C’est vrai qu’il est craquand ce petit gris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *