Anatomie d’un brin de laine

Tout a commencé lorsque je me suis décidée à démarrer un nouveau projet. Je venais de recevoir de la Shetland Heather de Jamiesons of Shetland, coloris Hairst, un joli chiné dans des tonalités chaude, à la couleur indéfinissable. Je ne m’étendrais pas sur mes longues cogitations liées au choix du modèle à tricoter dans cette qualité. Ben si en fait j’ai envie de m’étendre dessus, parce que j’ai passé une soirée de tricot à commencer un ouvrage que j’ai dû redéfaire le soir même ! :guns_tb:

Mon choix s’était porté sur « Little River » en version tunique, un pull irlandais bien alambiqué comme je les aime, dessiné par Alice Starmore. Ni une, ni deux, je fais l’échantillon (en 4,5 mm comme indiqué), je redescend d’un demi-numéro en serrant à mort et j’arrive à obtenir les bonnes mesures, j’y vais.

Tout se passe plutôt bien sauf que je trouve quand même ma pièce de tricot assez large, je regarde les mesures, et je m’aperçois que la plus petite taille du modèle fait 118 cm de circonférence totale, c’est énooooorme !! :shock_tb: Le plus sûr moyen d’avoir l’air d’une pauvre chose dans un gros sac à patates ! Déjà que d’habitude, les modèles Starmore sont justes limites pour moi, mais celui-là dépasse tout. Donc, la mort dans l’âme, j’abandonne…

La nuit portant conseil, le lendemain je me décide pour la Wrixlan Jacket, dans le Jamieson Knitting n°1, aux dimensions nettement plus en accord avec mon physique.

Et c’est là que j’en reviens à mon histoire du départ. Afin de pouvoir vous montrer les balbutiements de Wrixlan Jacket, je la photographie, je m’amuse avec la fonction macro pour faire des vues plongeantes, d’autant qu’il y avait du soleil, je développe, et c’est là que je comprends tout.

Voici donc les débuts du cardigan :

[photopress:wrixlam_061101.JPG,full,centered]

Le coloris apparaît dans de chaudes nuances d’automnes, on jurerait qu’il y a du brun dans cette couleur. Les laines Shetlands sont très tweedées comme ça, elles ont toujours une couleur indéfinissable, que je m’efforce d’obtenir avec mes fils à moi. C’est le charme de ces fils, et j’en raffole.

Mais regardons-y voir d’un peu plus près :

[photopress:anatomie2.JPG,full,centered]

Moui, il y a sans doute du brun, du terre de sienne, mais il y a aussi d’autres couleurs, du violet, du orangé, peut-être même du bleu.

Mais la macro révèle tout autre chose :

[photopress:anatomie1.JPG,full,centered]

Que nenni, pas de brun là-dedans, mais une belle palette de couleurs vives : vert, jaune, rouge, violet, le tout en proportions variables, qui, optiquement, s’assemblent pour donner cette couleur si indéfinissable ! Le mystère des laines Shetlands est levé, les 3 primaires, quelques secondaires, c’est sans doute tout ce qui compose l’incroyable richesse colorée de ces fils mythiques.

Sinon, côté filage, le fil dentelle bleu est terminé :

[photopress:filage_1_061101.jpg,full,centered]

Et aujourd’hui j’ai fait « n’importe quoi » en teinture, en mélangeant les 3 primaires ensembles, mes mèches sèchent, photo la prochaine fois.
En attendant, quelques uns de mes écheveaux de laine filée main sont à adopter, ça se passe ici, sur le blog collectif dédié à la vente de laine filée-main.

27 réflexions au sujet de « Anatomie d’un brin de laine »

  1. J’ai eu peur.. je me suis dit au début que tu allais nous découvrir quelque turpitude cachée, un peu traumatisée par mon expérience scottish fleet marron glacé. OUF ! dommage que tu ne retailles pas le Little River, il est si joli ce modèle…
    Mais les débuts du jamieson 1 sont beaux aussi

  2. Toujours aussi beau les pulls que tu entreprends et que tu finis en un temps record…Celui qu etu choisis est très beau. C’est un de mes projets, mais il me faut un peu de temps pour suivre le motif!
    Bon courage.

  3. C’est vrai : un vrai régal cette laine… Dommage pour little river, qui me fait penser un peu à St Brigid coté maxi-taille,
    mais cette wrilan jacket est pas mal non plus !

  4. Ah, Wrixlan, je l’ai aussi dans ma boîte à projets. Du coup, il faudra que je vérifie que la grande taille va être assez grande pour moi 😉
    C’est vrai qu’elles sont fascinantes ces laines.

  5. C’est fascinant, l’observation des fils tweedés, hein ? Je suis propriétaire depuis plusieurs d’une loupe binoculaire et je m’amuse comme une petite folle avec. C’est peut-être pour ça que les tricots n’avancent pas vite.
    Je ne sais pas si tu connais ce blog, passionnant et alléchant : http://shadesofshetland.blogspot.com
    C’est là que j’ai découvert un des temples du FI, visite guidée par ici, avec en plus la potion magique pour faire le coloris Pine…
    http://shadesofshetland.blogspot.com/2006/08/day-3-part-2-jamiesons-spinning-mill.html
    Saisissant, non ???

  6. pour une fileuse l est normal que ta curiosité te pousse a découvrir le mystere des laines shetlands..
    j’aime beaucoup ton nouveau cardigan et surtout cette belle laine wow superbe!

  7. C’est capoté de voir des fibres d’aussi proche et de voir seulement des couleur primaires et de loin ça donne un autre aspect… C’est space! J’aime beaucoup ce que tu fais Sandrine!!

  8. voyage au coeur de la laine et découvertes en tout genres, c’est délicieux et très tentant au vu du résultat
    bonne journée
    sandrine

  9. J’adore la couleur de ta laine Shetlands. Et quelle découverte au sujet de ce fil !!!
    Ton écheveau de fil dentelle bleu est superbe. J’ADORE les nuances de ce fil…
    Bisous. Lili.

  10. Quel dommage pour Little River ! Quelle chance pour la Wrixlan Jacket !!! Et cette Soft Shetland, décidément, elle me plaît chaque jour davantage ! Tes photos sont magnifiques.

  11. Comment ça « enoooorme » ? Pas du tout ! ;-))
    J’aime beaucoup la Wrixlan Jacket, et dans le coloris que tu as choisi, elle va être très très belle.
    Etonnant ces mélanges de couleurs qui donnent bien autre chose à l’arrivée. Et c’est certainement des découvertes « au hasard ». J’espère que tu trouveras ta méthode.

  12. quelle histoire didonc! mais celui qui tu as commence je suis sure qu’il va etre aussi beau…et super le macro!! c tout poilu! ;o)

  13. C’est la magie des mélanges. C’est étonnant. Wrixlan jacket va être très bien, mais tu n’as pas envie de retailler quand même Little rivers pour ta taille ?

  14. C’est incroyable le rendu de la macro. ça donne une toute autre dimension aux coloris.
    Bonne idée au fait ce blog collectif pour vos jolis écheveaux les fileuses !

  15. Incroyable ! Merci pour la plongée au coeur de la fibre ! L’anatomie de la laine est décidément passionnante !

    Quant à ton écheveau dentelle, j’ai hâte de le voir transformé… Heu, finalement non : il est beau comme ça !!!

  16. Le mystère des laines tweedées enfin percé ! Et ça rend vraiment bien avec toutes ces torsades. ton écheveau devrait faire un châle magnifique !

  17. Ping : C’est la faute à Batilou ! : Blog Tricofolk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *