Diversité

Je suis en pleine phase « découverte des races de moutons du monde », grâce aux copines fileuses. On n’imagine pas la diversité des races de moutons qui peuvent exister, avec des particularités à chaque fois : laine courte, très longue, raide, bouclée, grise, beige, fine, épaisse… sans parler de la bouille des moutons eux-même.
Je viens de recevoir de Joëlle un colis contenant toutes sortes de laines de races de moutons qu’elle a récupéré par le biais d’un parc animalier de sa région. Regardez plutôt :

Il y a un peu de tout, et si vous avez envie d’en savoir un peu plus sur ces différentes toisons brutes, Joëlle a fait une très bonne description ici.

En attendant de nettoyer, laver, carder et filer toutes ces variétés, je suis en train de filer du roux ardennais de Florence (race de mouton des ardennes belge). Cette laine me ravit, elle est relativement douce, d’une bonne longueur, mais c’est surtout la couleur dont je raffole, une belle couleur grège avec des poils plus foncés.

Une sorte de laine fantaisie naturelle, quoi. :cool1_tb:

Autre rouet (ben, avec 4, forcément je peux aller jusqu’à 4 encours ! :rolleyes_tb:), autre fibre, cette fois c’est du poil de yack (ou plutôt du sous-poil) :

Difficile à photographier, c’est une fibre brune foncée, très courte, très douce, très difficile à filer. Elle ressemble un peu au qiviut il me semble.

Ne me demandez pas ce que je ferais de tout cela, je n’en ai aucune idée. Je file sans projet précis, sans idée précise non plus, simplement pour le plaisir. J’imagine que lorsque j’aurais des quantités suffisantes de roux ardennais, de bleue du maine grise, de mérinos de l’est blanc, j’en ferais un jacquard. Mais je n’ai pas encore assez de couleurs naturelles pour l’envisager dans l’immédiat. Quant au yack, je n’en ai que 100 grammes, je ne pourrais faire qu’un petit projet avec, d’autant que je n’ai pas envie de le mélanger avec autre chose, je préfère le laisser pur.

Et puis si vous avez envie d’essayer de la belle laine d’éleveurs français, n’hésitez pas à contacter notre « Monsieur Parques » (sic) du forum du filage, qui nous propose une offre intéressante, de toisons de frisons et de lunenberg, lavée ou brute.

Je n’abandonne pas le tricot, même si ces derniers temps le filage occupe davantage mon esprit. Mais pas mes mains ! Voici Nova Scota, photo en date d’avant-hier après-midi :

Il a parcouru du chemin depuis, les prochaines pelotes, à savoir du bambou vieux rose, sont sur les starting blog. Minnie se profile à l’horizon.

23 réflexions au sujet de « Diversité »

  1. Ah, le beau Nova Scotia, qu’est-ce que j’ai hâte de le voir sur toi !
    C’est vrai que la laine du roux ardennais est très jolie, j’aime beaucoup ton expression « laine fantaisie naturelle » ! Et le yack a l’air très intéressant… Ta passion pour le filage fait plaisir à voir !

  2. Tu tiens le bon bout ( de laine ! ) pour Nova Scotia, moi aussi je suis impatiente de le voir porté.
    Sur la photo du haut, la toison châtain tout en bas, tu es sûre qu’elle ne vient pas de chez le coiffeur ,
    😉

  3. Oui, c’est impressionnant toutes ces toisons! Quant à Nova Scottia, la seule chose que je remarque est que tu te tiens à un seul projet tricot, c’est pas mal!! Moi aussi j’aime la laine de Florence et ses couleurs naturelles!

  4. Pour la 1ère photo, j’ai cru qu’il s’agissait de perruques ! Quelle diversité dans les bêtes à poils.
    Un petit poignet et c’est reparti pour un nouvel encours !

  5. Je ne savais pas que tu collectionnais des perruques !!!!
    Tu vas être obligée d’élever des moutons, ou de créer une nouvelle race pour ta conso personnelle !!! Le « frisé » de l’Argonne », ça te dirais comme nom !!!
    Tu as bien avancé Nova Scotia, il est magnifique.

  6. Avec ton Nova une vraie étoile est née ! Bon on fait ce qu’on peut avec les jeux de mots…
    Bravo pour le filage et merci pour les liens trés intéressants. Ton Roux ardennais promet. C’est amusant ce chamaré naturel de couleurs.

  7. Bon ! si Joelle fait du commerce de perruques nous voilà bien ! C’est vrai que que ça peut paraître bizarre pour les non-initiés, mais au moins tu auras montré la diversité des poils qui existent !

  8. Wahou! Toutes ces couleurs! Si seulement on pouvait toucher toutes ces toisons à travers l’écran…
    Bientôt une photo en pied, j’ai hâte!
    Et si Minnie est la suivante, j’ai d’autant plus hâte!

  9. parfois je me dis que célibataire, sans enfant et sans moutons, je n’arriverais pas encore à en faire autant!
    non seulement tu as les bras de shiva, mais tu dois avoir 48 heures dans ta journée, ou alors tu ne dors pas!
    y a un truc!

  10. Nova scotia est presque rendu à l’écurie ! Il est beau !
    On dirait que les côtes du bas sont légèrement en biais. Est-ce volontaire ou juste le fait de les avoir tricoté en rond ?
    Et puis la laine filée, miam maim

  11. Nova scotia est vraiment superbe ! Et toutes ces jolies laines filées !!! On pourrait croire que tu rofite du beau temps pour filer et que tu attends d’avoir rempli ton stock pour tricoter l’hiver prochain ! :o)

  12. bonjour Sandrine,

    SCOTTIA EST MERVEILLEUX …..
    JE SUPPOSE QUE LA TAILLE EST LA PETITE MAIS DIS MOI COMBIEN DE PELOTES AS TU UTILISEES ????

    MERCI D’AVANCE .. ChristineS

  13. Belle collection de toisons. J’aime bien les photos des laines en cours de torsion sur les rouets.

    Magnifique le NS. Comme Dodile, j’avais remarqué que les côtes du bas semblent tourner.

    J’ai regardé les teintures de Joëlle, de la plante à la laine teinte : c’est remarquable.

  14. Oh Sandrine, je suis trés heureuse de voir cette photo de toutes les toisons que je t’ai envoyé. C’est vrai on dirait des perruques (je l’avais dit !).
    Je suis sûre que tu vas faire des merveilles avec ton grand talent. Merci de les valoriser auprés de tous tes admirateurs
    Bises Joëlle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *