Rouet de compèt’

Hier c’était Noël ici !
A dire vrai, je n’aurais jamais dû regarder la documentation de Louët, fabriquant hollandais de rouets… tout à commencé vers la mi-novembre, lorsque j’ai reçu leur documentation… j’ai eu le coup de foudre, je ne pensais pas ça possible, surtout avec un rouet ! Et surtout ce rouet…
Ca m’a pris, là comme ça, brutalement, tout d’un coup. Je n’ai plus eu qu’une envie : l’avoir, le posséder, l’utiliser… j’ai potassé la documentation, cherché des infos sur le net, discuté avec Cher&tendre, rêvé la nuit…
Ca n’était plus tenable, il me fallait ce rouet ! Avec lui, tout était possible : on ne se quitterait pas, ensemble nous allions pouvoir filer jusqu’au bout de la nuit, en silence et en souplesse, des laines fines à faire pâlir d’envie une tricoteuse de Gossamer Merino !
Un seul obstacle, et de taille, à cet idylle naissant, une banale histoire de prix, en effet, comme à mon habitude et bien malgré moi, j’ai jeté mon dévolu sur le rouet le plus cher de la collection Louët. :shock_tb:
Un heureux mécène m’a permis malgré tout de réaliser mon rêve, hier était un jour de gloire !!

Sans plus attendre, une petite présentation technique de ce fameux «rouet de compèt’» (© Cher&tendre) !

Visuellement aussi bien que techniquement, ce petit bijou a été conçu pour être compact et facile à transporter. De manufacture moderne, sa forme est ergonomique ; le fil en cours de travail arrive tout droit dans l’épinglier sans suivre un chemin tortueux. Le guide en forme de « D » permet de bien le conduire jusqu’à la bobine. Porte-bobine intégré à l’arrière avec anti-retour pour éviter que les bobines ne tombent.

S45 profil
Simple-entraînement et double-pédale, c’est un rouet « accéléré », un renvoi sur l’arrière lui permet d’avoir un ratio élevé jusqu’à 1:20 ! (1 tour de roue, donc 1 coup de pédale = 20 torsions de laine, mon Traveller va jusqu’à 11,5 en mode « simple-entraînement). En déplaçant la solide courroie légèrement élastique en polyurethane sur l’arrière, on change de ratio, 1:7, 1:12 et 1:20.

Dédié donc à la vitesse, le S45 possède un épinglier profilé en métal, avec un guide-fil coulissant, permettant une meilleure répartition du fil sur la bobine :

S45 detail
La poignée située sur le sommet du rouet le rend facile à transporter.

Ce rouet est très souple et silencieux, et ne nécessite aucun entretien ! Le secret : tout le mécanisme est monté sur roulement à bille ! Aussi bien l’axe de la bobine, que l’axe des pédales :

S45, roulement a bille
Le pédalage se fait en souplesse et en silence, et de plus, aucune vibration ne vient parasiter le travail de la fileuse de laine fine, lorsque l’épinglier tourne à très haute-vitesse (ne mettez pas vos doigts dedans, ça risque de faire très mal !)

Livré entièrement monté et vernis, prêt à l’usage donc, pour les plus pressés (hem hem).
La cerise sur le gâteau, c’est la taille de ce rouet, il est minuscule ! Mon Traveller n’était déjà pas très grand, mais son petit frère le bat largement :

S45 et Traveller
4,5 kg, 55 cm de hauteur, 38 cm de large et 39 cm de profondeur !

En résumé, ce petit joujou vient en complément idéal d’un premier rouet, transportable et léger, il est tout spécialement destiné aux « spinners addict« …

24 réflexions au sujet de « Rouet de compèt’ »

  1. Quelle belle histoire d’amour que nous voici contée. Ce nouvel engin est très impressionnant par son ergonomie et ses performances promises, j’espère qu’il sera à la hauteur de tes attentes. Mais je n’en doute pas, un bon matériel permet de faire des miracles. Et j’ai bien ri car je suis comme toi : quand je regarde une vitrine (ou tout autre chose qui s’achète), mon regard tombe invariablement d’emblée sur l’objet le plus cher, c’est tragique ça ! En fait, il n’y a pas de secret, souvent la qualité et la beauté se paient.
    Bon filage alors, et n’oublie pas de dormir de temps en temps.

  2. Quel engin dis-moi !!! Tu vas en faire des beaux écheveaux tous fins !!!
    Commentaire de Stéphane : »c’est bien les femmes »!!!Je pense qu’il fait allusion à tes préférences pour ce qui est le plus cher. Nous sommes nombreuses à être dans le même cas, je crois.

  3. Whaouah !
    Ca donne envie tout ça !! Bien que je n’y connaisse rien du tout !
    Ils ont un site web louët ?
    Je sais, je n’ai pas le temps 😉
    Je me contenterai (pour l’instant !) d’admirer tes fils de dentelles …
    Bientôt j’espère 😉

  4. Il est très beau ton nouvel amant ! sa morphologie me semble parfaite et ne posséder aucun défaut ! Cher et tendre va devoir rester vigilant devant la concurence !

  5. Il est trés beau ce nouveau rouet. Je suis trés étonnée par la différence de taille avec l’autre. Son ergonomie me surprend ! De la façon dont tu le détailles, on croirait qu’il a été fait sur mesure. Bon ben maintenant, j’attends avec impatience de voir le premier fil qui sortira de ce rouet. Tu vas en avoir du travail.
    Au fait, merci beaucoup pour ton aide sur « le coin de la souris ».
    Bisous.
    Lili.

  6. Formidable, en effet, à en faire baver d’envie!! C’est toujours comme ça pour ce qui est du choix le plus cher, surtout si comme toi on cherche à connaître les choses en profondeur: après tout tu le mérites. Je comprends que tu en rêves la nuit, si, si c’est vrai! amuse toi bien (j’espère que tu auras quand même le temps de remettre ton blog à jour de temps en temps!!!?!)

  7. Et bien, je vous souhaite beaucoup de bonheur… et pas trop de nuits blanches, quand même 😉

    Félicitations pour ton nouveau joujou – il semble être des plus perfectionnés, et tu sembles déjà le connaître très bien!

  8. Bah, tant qu’à dépenser des sous, autant acheter tout de suite le meilleur. Je n’y connais rien en rouets mais une chose est sûre: il est très beau! Alors si je comprends bien tu vas bientôt faire plus fin que le fil russe, hé hé ??

  9. oui je partage l’avis de val forcement la beaute et la qualite se trouve invariablemenntd du cote le plus cher..du coup n’est aucun scrupule ,un bel objet aussi maniable et tout et tout ca a un prix.
    jespere que tu t’ai regaler avec le site que je t’ai envoyer enfin les deux sites les rouets et la matieres et a ce propos tu peut commander la matiere si tu veut sans probleme ils sont rapide efficace et gentils ..Valiser par mes soins ..ahaha riole pas ben si tu ma donner envie mais je debuterais avec le bidule a tourner soit meme..jai peurrrrrr.

  10. Ce qui est chouette c’est que même en y connaissant rien, j’ai compris rien qu’à te lire la joie et l’empressement d’utiliser un tel objet… d’exception ! En plus il a un design très contemporain, ça « tranche » d’avec Rouet 1er ! Vive Rouet 2nd et les nombreux jolis fils qui vont en tomber !! Amuse toi bien ;o)

  11. ~J’allais dire la Ferrari des rouets… mais Niqui a trouvé un bien meilleur surnom. Je te souhaite beaucoup d’heures de bonheur avec ton nouveau joujou, Sandrine…

  12. Quel joli petit jouet ! Je suis bien contente pour toi , on sent le bonheur dans ton écriture. Et puis le design !
    Un vrai modèle de compétition, une Formule 1 en quelque sorte.
    Amuse toi bien !

  13. Maintenant il faudrait songer pour alimenter ce joli rouet à faire l’acquisition d’un petit agneau (de Noel)qui fournira la matiere premiere

  14. je suis sans voix…. quelle chanceuse tu fais d’avoir reçu ton cadeau de noël déjà maintenant!!! Et quel cadeau de Noël!!!! Profite bien de ton nouveau joujou, que dis je… de ton instrument de travail, car à ce niveau là, cela va bel et bien être du travail de pro!

  15. Et bien voila ! Les grands esprits se rencontrent (je rigole) je rêve exactement du même depuis… aller un an ! C’est parfait, comme ça, tu vas pouvoir me confirmer qu’il est génial à l’usage.
    Il y a un autre truc dont je rêve aussi depuis que j’ai acheté des toisons très fines et très longues (Wensleidale) ce sont des « english combs » http://www.bountifulspinweave.com/wool_combs.htm/ qui permettent un cardage beaucoup plus subtil qui aligne les fibres et suprime les plus courtes. A la fin on constitue un petit ruban de carde tout net prêt à filer. La démo est sur le site. On peut ainsi récupérer des laine très emmelées ou pleines de végétaux. Pas mal !
    Aller, sur tous ces rêves bonne journée et bon filage.
    Laurence

  16. Mhm… moi je pensais de m’offrir un Ashford traditional, mais là tu me mets vraiment en doute… et j’ai vu que je peux commander ce petit bijou chez nous aussi… Hmmm… qu’est-ce que je vais bien faire?

  17. Ping : Blog Tricofolk » Une histoire de tweed et de S45

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *