Au son des balkans

J’ai envie de vous faire partager mon coup de coeur pour la musique des balkans interprétée par le groupe Akrofolk. Bon d’accord Pascaline (flûte traversière) et Manu (accordéon) sont des amis, mais il n’empêche que j’ai vraiment beaucoup apprécié leur tout nouveau et premier CD « Des mesures« . Ils interprêtent des morceaux traditionnels roumains, macédonien, bulgare… avec brio, dans le ton de Goran Bregovich, les No smoking orchestra ou encore les Nonnes Troppo…

Côté tricot, j’ai terminé des moufles jacquard, les « Icewine Mittens » (modèle disponible ici) :

Et puis aussi ma guimpe (Perline m’a appris que c’est le terme médiéval) en laine filée main :

[photopress:guimpe01.jpg,full,centered]

« Never Wimply Wimple » dans « Lace Style ». Tricotée en 2,5 mm c’est un modèle assez ajusté, mais le rendu me plaît (par contre le numérique est toujours désespérément fâché avec le rouge). L’impression de zébrure est bien réelle, car j’ai mêlé plusieurs nuances de rouge au filage.

Côté tissage, je me suis jetée à l’eau et j’ai tissé une écharpe avec l’un de mes écheveau fantaisie, le « rouge et noir » dont on voit l’étape préparatoire ici.

[photopress:echarpe_fantaisie.jpg,full,centered]

C’est une simple armure toile, j’ai utilisé un peigne de 50/10 et de la Zéphyr de Fonty noire comme fil de chaîne, afin de mettre davantage en valeur la laine fantaisie en trame. Si j’aime le rendu (je ne m’attendais pas à ces rayures dégradées), je pense que j’ai trop tassé ma trame, une prochaine fois il faudra que je fasse attention à ne pas trop tendre ma chaîne et à ne pas trop tasser ma trame.

Un petit détail :

[photopress:detail_echarpe.jpg,full,centered]

De plus belle

Avec toutes ces sorties, mes doigts me démangeaient sérieusement… C’est avec frénésie que j’ai filé, tricoté, teint, cardé, rangé…

Je cogite aussi fermement sur mon prochain tissage, qui sera probablement une écharpe avec un fil fantaisie que j’ai filé l’année dernière. Ce sera une première de tisser mes propres fils.

Comme tous les ans à la rencontre du forum filage, chaque participant met en commun 100 grammes de fibres, que nous nous partageons ensuite. On se retrouve donc avec un joli sac rempli de fibres diverses de toutes les couleurs, que l’on file selon notre envie et notre humeur. C’est aussi un chouette souvenir de chacun d’entre nous.

L’année dernière j’avais un peu séparé les couleurs, cette année j’ai tout cardé et retordu avec un fil fantaisie qui fait des mouches oranges vif :

[photopress:echeveau_rencontre.jpg,full,centered]

Lors de la rencontre encore, j’avais craqué sur les couleurs végétales qu’Elie a teint, il a eu la gentillesse de m’en donner. Voici le résultat une fois filé :

[photopress:Echeveaux_Elie.jpg,full,centered]

Qui deviendront un bérêt Fair-Isle très probablement. J’hésite encore sur la couleur de fond du bérêt, du blanc atténuerait les couleurs, mais du noir ou du brun ne feraient pas ressortir le violet foncé presque noir. Ou alors je me la joue « Starmore » et je fais un savant mélange de toutes ces couleurs pour avoir un motif par exemple dans les tons violets, et des couleurs de fond dans les tons d’ocre et brun. A voir donc… :ponder_tb:

A la rencontre toujours (ah c’est que le partage donne idées et envies :tongue1_tb:), Laure avait apporté le dernier livre de Pluckyfluff, Interwined. J’ai donc pu le feuilleter, apprendre que Laurence des Laines Zinzin y explique comment faire l’un de ses colliers filé-main, découvrir de jolis fils fantaisie et leurs applications, et donc devinez ce que je fis… :devil_tb:

Je suis en particulier tombée en pâmoison devant les « coils » (désolée j’ai oublié le nom français de ce type de fil, nous dirons-donc zigouigouis), il y en a de superbes sur Flick ici ou . En fait ça fait longtemps que j’avais envie de ce genre de fils, mais sans avoir eu vraiment le désir d’essayer moi-même. Le livre de Pluckyfluff m’a donné l’impulsion nécessaire et voici mon premier essai :

[photopress:coils.jpg,full,centered]

C’est très long à faire, c’est très gourmand en laine, mais j’aime plutôt pas mal. Par contre, la grosse question existentielle que je me pose est : quoi faire avec ? :huh_tb:

Côté tricot, mon « Baltic Blossom Shawl » est terminé et bloqué (cliquez sur la photo pour avoir plus de détails).

Baltic Blossoms Shawl

J’ai commencé Am Kamin pour accompagner Luisa :

[photopress:amkamin01.jpg,full,centered]

Comme il taille très grand (étonnant pour un modèle japonais je trouve), au lieu de le tricoter en 4,5 mm comme initial, je le tricote en 3,5 mm. En Soft Tweed de chez Fonty. C’est encore un peu grand. En tout cas le motif est joli, mais casse-tête à réaliser. Mes débuts ont été un peu cafouilleux, maintenant ça va mieux.

J’ai également démarré le « never wimply wimple » dans « Lace Style », une cagoule en dentelle :

[photopress:wimple.jpg,full,centered]

Je la tricote en mérinos filé-main, aiguilles 2,5 mm. La bordure est assez particulière car elle présente des franges tricotées à même :

[photopress:wimple1.jpg,full,centered]

Voilà. C’est tout pour aujourd’hui !

Faire et défaire…

J’ai passé une partie de la semaine passée, à faire des échantillons sur mon métier à tisser. J’avais un peu de mal à déterminer quelle laine est adaptée à mon peigne. Une fois n’est pas coutume, c’est dans des livres américains de tissage, que j’ai trouvé la réponse à ma question. J’enrage, car dans le seul livre en français que je possède (peut-être le seul encore en vente), on ne parle même pas de ce genre de « détail », détail qui a quand même toute son importance. Idem pour les lisières, ah bah, on va pas s’embêter avec ce genre de chose… :furious_tb:

Pour le tricot, j’ai toujours été affligée du pauvre contenu technique des bouquins français, j’espérais un peu mieux du tissage : même pas ! Qu’à cela ne tienne, je tisserais donc définitivement en anglais ! Pour ce qu’il existe comme littérature en français….

Bref c’était mon quart d’heure d’énervement contre l’appauvrissement de l’artisanat français, « tout fous l’camp ma pauvre dame » et bien oui c’est vrai. On oublie allègrement tout notre passé artisanal, ça me désole vraiment, quand je vois à quel point ce n’est pas le cas aux US. Les seuls livres à mon sens valables datent des années 70. J’ai ainsi déniché un petit trésor, chez un bouquiniste, pour tisser des vêtements, la date : 1979. Un petit livre tout simple, en noir et blanc, avec des croquis. Un vrai livre, quoi, un livre pour apprendre.

Alors, la réponse à ma question « quelle laine utiliser pour un peigne de 40 dents par 10 cm » : une laine qui ferait le double de wpi (warp per inch). Explications : un peigne de 40 dents / 10 cm = 4 dents au centimètre. La laine adapté pour un tissage « balancé » (= on voit autant la chaîne que la trame) devrait faire 8 tours au centimètre. Comment trouver le nombre de tour au centimètre ? En enroulant la laine autour d’une regle et en regardant combien de fois on a pu l’entourer sur une largeur de 1 cm. Cette astuce n’est sûrement pas infaillible, mais elle permet déjà de ne pas trop se planter dans le choix d’une laine.

Et donc, j’ai fait des essais sur mon métier à tisser, jusqu’à trouver les fils adaptés, bien plus gros que je n’imaginais, à tricoter en 3,5 mm/4 mm tels que « Ambiance », « Bambou » ou « Soft Tweed » de chez Fonty (j’étais pas encore tombée sur la formule magique au moment de mes échantillons).

Après quelques hésitations sur le choix de mon futur ouvrage, je me suis lancée dans une écharpe, en Soft Tweed de Fonty :

[photopress:tissage080610.jpg,full,centered]

Détail :

[photopress:chevrons1.jpg,full,centered]

Côté tricot, j’ai terminé « Hyacinth Lace Shawl » :

Hyacinth lace shawl

Vue de détail :

Détail

Ouf, j’ai bien failli manquer de fil pour le terminer !! Mais non, tout est bien qui finit bien !

Alors, j’ai fouillé dans mon stock de fil de réserve pour démarrer Bella Paquita :

[photopress:bellapaquita.jpg,full,centered]

Mis de l’angora offert par AnneD en pelote et débuté Cover Me, un shrug :

[photopress:coverme.jpg,full,centered]

Et enfin j’ai commencé à filer mon mélange de blue faced leicester et soie :

[photopress:filage080610.jpg,full,centered]