Des chaussettes

Après le tricot sur machine à tricoter linéaire, voici quelques exemples de réalisation de chaussettes sur mes différentes machines à tricoter circulaires.

Ici fil à chaussette classique « 4 ply » et côtes 2/2. Pour réaliser des côtes 2/2 sur une machine à tricoter circulaire, il faut un disque de côtes qui comporte autant de rainures que le cylindre, donc ici, mon disque de côtes comporte 72 rainures, on en trouve des neufs qui vont sur les Legaré chez Erlbacher ici.

Fortissima 4 fils et cylindre 72 aiguilles sur « Legaré »

Démarrage des côtes en 3/1, laine à chaussette 4 ply, chaussettes pour homme.

Fortissima 4 fils et cylindre 84 aiguilles sur « L’éclair »

Ici la laine Zephir est 2 fois plus fine que la « 4 ply », j’utilise systématiquement un fil de renfort pour le talon (fil mousse nylon pour surjeteuse) et éventuellement pour la pointe.

Laine Zephir (15/2), cylindre 96 aiguilles sur machine « La Gauloise »

Passé une certaine finesse, je préfère tricoter avec du coton plutôt que de la laine, car je crains une trop grande fragilité des chaussettes. Il s’agit de coton 16/2 non mercerisé, utilisé généralement pour le tissage. Dans ce cas je renforce le talon et la pointe avec du fil mousse nylon. Et comme le coton n’a pas d’élasticité, je tricote toute la chausette avec un fil lycra en plus du coton. Cela améliore considérablement la tenue et le confort.

Coton 16/2 et cylindre 120 aiguilles sur machine « L’éclair »

Des chaussettes encore plus fines, je passe au coton mercerisé, toujours avec du fil mousse et du lycra.

Coton 20/2, cylindre 130 aiguilles sur machine « La Semeuse Jacquard »

Du coton encore plus fin, pratiquement du fil à broder. Les chaussettes sont très confortables !

Coton 34/2, cylindre 130 aiguilles sur machine « La Semeuse Jacquard »

J’ai également un cylindre de 160 aiguilles, mais pour l’instant je n’ai pas pu trouver d’aiguilles neuves car elles sont très fines et personne n’en propose. Je ne désespère pas de trouver un jour car j’aimerais beaucoup tricoter des chaussettes si fines !

Dans un autre registre, je me suis entraînée à réaliser des talons différents.

Talon carré sur Legaré.

Là on est presque sur des chaussettes comme tricotées à la main, côte 2/2 et talon en 3 parties avec gousset. Mais c’est toujours sur une machine à tricoter circulaire !

Talon carré avec gousset sur Legaré.

Il est aussi possible de réaliser d’autres accessoires comme des gants ou des mitaines.

La prochaine fois je vous parlerais de la dernière arrivée à l’atelier un peu avant Noël 2019, l’Eclair, une machine belge.

Les derniers tricots à la machine

Histoire de me remettre à jour de mon blog… en dormance depuis plus d’un an 😉

Un modèle d’Iris Bishop, « décembre » dans « Woodland collection »

Modèle « décembre » d’Iris Bishop

Tout en pure laine Zephir, tricotée en double.

Un pull à panneaux, tricoté de gauche à droite pour le corps, toujours en Zephir double de Fonty :

Pull « sideway »

Des fausses côtes en tuck sur la Brother grosse gauge, en « rustique » de Fonty (modèle d’après Ricki Mundstock) :

Pull irlandais

Et puis les encolures en rond, car j’ai pu me procurer les ouvrages de Joyce Schneider sur la question. Sur la Brother grosse jauge :

Pull en rond sur la machine gros fil

Sur la Brother jauge standard :

Pull encolure en rond

Pull encolure en rond