Fabrique à chaussettes et laine à rayures automatiques

Le Père Noël m’a gâtée cette année. Cela faisait quelques années que j’avais envie d’avoir une machine à tricoter des chaussettes…

Machine à chaussette Legaré 400

Mais bon entre avoir envie et passer à l’acte d’achat, il y a un pas que je n’avais pas franchi jusqu’ici…

Machine à chaussette Legaré 400

Jusqu’à ce que Bibime me propose un troc que je n’ai pas su refuser :king_tb:

Ce type de machine circulaire a été beaucoup fabriqué début 1900, un peu partout dans le monde, en particulier aux US et Canada, mais aussi en Allemagne, Hollande et même France.

Aujourd’hui, il reste un fabricant néo-zélandais, AutoKnitter, et on trouve des machines d’occasion complètement restaurées, ainsi que des aiguilles de rechange et autres fournitures, chez AngoraValley par exemple.

L’apprentissage a été un peu laborieux, pourtant le tricot machine, je connaissais. Après des prises de tête et des tricotages/détricotages, je n’en suis pas à faire une paire de chaussette en 8 mn 30 s comme fiberjira, mais enfin quand tout va bien ça va assez vite.

Collection de chaussettes à la machine

Du coup, j’ai déterré une idée qui me trottait dans la tête depuis également quelques années : teindre du fil à chaussette pour qu’il forme des rayures.

Laine à rayures automatiques, teinte à la main avec les teintures Rit.

D’après le livre « Yarns To Dye For: Creating Self-Patterning Yarns For Knitting« , il faut pouvoir faire un écheveau suffisamment grand pour que les séquences de couleurs soient intéressantes. 12 m est une bonne longueur. Les écheveaux du commerce font entre 1 et 2 mètres de circonférence, il faut donc les remettre en écheveau. J’ai utilisé pour cela mon ourdissoir qui me sert en tissage, mais si l’on est courageux, on peut très bien faire un écheveau entre deux chaises.

Ensuite, vient le moment de teindre ce très long écheveau. J’ai utilisé des teintures Rit et fait 6 séquences de couleur de 2 m de long (et pour info si vous voulez reproduire ces couleurs, j’ai utilisé le jaune fluo, vert 32, rose 7, vert fluo, violet 13 et rose fluo).

Echeveau de 12 m de circonférence, avec 6 séquences de couleurs de 2 m

J’en ai profité pour tester la méthode de teinture au micro-onde, qui fonctionne très bien : 2 mn pleine puissance, 2 mn de repos, répéter encore 2 fois, puis laissez refroidir à température ambiante avant de rincer. Bien entendu, j’ai emballé chaque portion de couleur dans un film étirable, pour que les couleurs ne se mélangent pas.

Laine à rayures automatiques

Puis j’ai remis en écheveau dans une circonférence plus pratique, à l’aide du mandrin qui me sert en filage. Et voilà !

Pour un premier essai je suis plutôt contente, et ça me donne envie de recommencer, bien que le processus est assez long finalement.

L’avantage de la machine à chaussette est que le résultat ne se fait pas trop attendre, j’ai tricoté les deux chaussettes dans la foulée et voici comment elles se présentent une fois sorties de la machine :

Les chaussettes toutes chaudes sorties de la machine

Ensuite il me faut les séparer et faire une couture en grafting pour le bout du pied.

6 réflexions au sujet de « Fabrique à chaussettes et laine à rayures automatiques »

  1. Très chouette cette machine :wub_tb: le père Noël t’a bien gâté ! et les rayures sont très réussit. Bonne chaussettes pour l’avenir 🙂

  2. je suis tombée par hasard sur ton blog très intéressant ,j’apprends beaucoup de chose en matière de peinture,et puis les chaussettes hihi mon ancien métier j’étais raccoutreuse dans une usine de chaussettes c’est à dire que je fermai le bout de pied,jolies les poulettes,bonne journée bises

  3. Bonsoir Sandrine
    j’ai fait l’acquisition aujourd’hui, du fait d’un incroyable hasard, d’une machine à tricoter les chaussettes, très vieille et peut être un peu abimée..j’espère que toutes les pièces y sont (la personne l’a reçue de sa mère, c’était son grand père qui s’en servait et elle date de 1930 et elle même ne savait pas s’en servir )
    j’ai beaucoup pensé à toi et à toutes tes paires de chaussettes .. Je ne sais pas quand je pourrais en disposer parce qu’elle doit transiter par plusieurs personnes..
    J’espère que je pourrais la remettre à neuf et je recontacterai probablement si tu veux bien, quand je l’aurais nettoyée afin d’essayer de la faire fonctionner..je trouve que c’est vraiment un bel objet
    en es tu toujours contente..
    Bises
    Dominique
    PS il est marqué sur la fonte: veni vidi vici..

  4. Bonjour Daisy,
    Oui je suis toujours satisfaite de mes machines à tricoter circulaires, il faudra d’ailleurs que je refasse un article à ce sujet.
    Si tu connais déjà le tricot machine, cela t’aidera pour la faire fonctionner. Connaître l’anglais sera un gros plus car toutes les infos sont en anglais. Après, chaque machine est différente et ses réglages aussi, mais on trouve les manuels d’origine sur internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *