Quelques tissages sur 8 et 16 cadres

Je suis toujours dans les tissages… voici quelques autres réalisations en enfilage « été-hiver » sur mon métier à 8 cadres.

On dit « été-hiver » parce que le tissu obtenu est – théoriquement – réversible, et les couleurs sont inversées selon le sens. Par exemple ici, sur l’envers, les cœurs sont crèmes sur fond rouge.

Je dis en théorie parce que certains motifs complexes n’ont pas réellement d’envers.

A gauche donc, une serviette avec une frise de cœurs en coton mercerisé, et tissage uni en coton flammé, ça donne du « corps » et absorbe mieux.

Des cœurs pour une serviette

D’autres serviettes et essuies. L’enfilage « été-hiver »  est de type bloc, il permet d’obtenir une grande variété de motifs, on ne se soucie pas de risques de flottés puisqu’il n’y en a pas. Il est assez facile de concevoir ses propres motifs, surtout si l’on a beaucoup de cadres…

Quelques serviettes en enfilage été-hiver

Les deux petits derniers de ma fournée été-hiver, j’avais monté une chaîne de 6 m et j’ai obtenu 6 serviettes différentes. J’ai varié les couleurs et les textures de fonds, les motifs, je ne me suis pas ennuyée à tisser ces serviettes !

Des fleurettes

J’ai découvert le tissage du fil chenille, j’aime vraiment le rendu, mais ce n’est pas des plus faciles à tisser. Ici une écharpe en tissage type « shadow weave » en anglais, on pourrait dire « ombré » en français.

Echarpe en velours

L’écharpe ci-dessus était une sorte d’échantillon pour un projet un peu plus conséquent, de coussins. Même motif mais couleurs différentes.

Le tissu des coussins est donc tissé, mais les machines à coudre n’étaient pas opérationnelles jusqu’ici dans le futur atelier, pour que je puisse les terminer.

Projet de coussin en chenille

Mon tissage en cours, pratiquement terminé, un torchon en sergé.

Torchon en sergé

Et puis pour terminer, un enfilage simple sur mon métier à 16 cadres, qui va me permettre de varier les motifs pour une série de serviettes de table. Chaque duite est longue car je dois lever les cadres à la main (ils sont trop nombreux pour que le métier ait des pédales), et je ne dois pas m’emmêler dans la séquence du motif. Donc, comme en tricot, je note chacun de mes « rangs » (ou duites), et j’ai un compte-rang pour ne pas me perdre.

Etoiles sur 16 cadres

5 réflexions au sujet de « Quelques tissages sur 8 et 16 cadres »

  1. Je trouve vraiment très jolies tes réalisations de tissage; moi qui adore la déco d’intérieur, tes serviettes me font craquer, surtout celles avec les coeurs et les moutons :wub_tb:

  2. J’adore la bordure « cœurs » et l’écharpe.
    Trop beau le torchon … je ne pourrai jamais m’en servir, j’aurais troppeur de l’abimer ! lol
    Ton tissu « étoiles » est superbe aussi.
    En résumé : Félicitations « pour l’ensemble de ton œuvre » selon la formule consacrée.
    Mon rêve serait de parvenir à faire un quart de ce que tu fais…peut-être, un jour (je débute).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *