Du coton

Il y a quelques semaines de cela, j’ai revu un ami qui vit au Togo, et qui y cultive entr’autre du coton. Quand il m’a demandé ce que j’aimerais qu’il me rapporte, j’ai aussitôt demandé « du coton de ton champs, mais avec encore les graines dedans ». :king_tb: (si vous saviez le travail que c’est d’égrener, vous me prendriez pour une folle de lui avoir demandé cela alors qu’il a fabriqué une égreneuse)

Et c’est comme ça que depuis, j’égrène, j’égrène, je file… et je sème !

[photopress:plandecoton.jpg,full,centered]

Le climat lorrain n’étant pas exactement celui du Togo, j’ai fait lever mes graines dans des pots, derrière la fenêtre orientée sud-ouest. Le coton a besoin de beaucoup de chaleur et d’humidité pour pousser et faire des fleurs. J’espère juste arriver à en avoir une pour le plaisir. La suite aux prochains épisodes.

Toujours dans le coton, le gilet à goussets tricoté en coton nat :

[photopress:gilet_coton_nat01.jpg,full,centered]

Je rappelle que ce sont des couleurs naturelles de la fleur de coton, et j’aime beaucoup cette douce harmonie.

Somewhat Cowl le top-down, avance assez péniblement :

[photopress:somewhat01.jpg,full,centered]

D’abord parce que je crois que je ne supporte pas du tout l’angora, ça me donne des boutons au visage, enfin je pense que c’est ça. Donc désormais je vais le tricoter dehors.
Ensuite parce que j’ai dû refaire  le col (15 cm de côtes 2/2 tricotées pour rien :wallbash_tb:) parce que j’avais relevé le nombre indiqué de mailles dans le modèles mais que ça n’était pas assez. C’est d’ailleurs encore un peu juste, le col plisse un peu mais je pense qu’un blocage sévère à la vapeur arrangera les choses.

Sinon le gilet cintré est terminé :

[photopress:gilet_cintre01.jpg,full,centered]

Très doux, très chaud avec son mélange laine et alpaga. Moelleux aussi avec ce point « brioche » qui ressemble à des côtes anglaises.

J’ai commencé Giselle toujours un top-down (c’est pour aller avec mes chaussures rouges, j’ai rien d’assorti :innocent1_tb:)

[photopress:gisele01.jpg,full,centered]

Qualité « Guérêt » de Fonty (100% mérinos). Je vais faire la version avec les bords et empiècements au crochet en couleur contrastante, en Regia Silk bleu nuit.

Je vous souhaite un excellent week-end Pasqual. Pour moi c’est tricot et filage dans mon cher petit jardin…

[photopress:jardin2009_01.jpg,full,centered]

21 réflexions au sujet de « Du coton »

  1. J’espère que tu vas réussir à avoir quelques fleurs de coton, ce serait chouette.
    Même problème que toi ces jours-ci avec de l’angora qui me pique abominablement le nez, mais c’est si doux. Le problème : pourras-tu porter ce si joli pull ?
    Bon week-end au jardin avec tout plein d’oeufs !

  2. Ton jardin est mignon! J’ai très hâte de voir du gazon ici. J’adore les rangs brioches sur ce joli cardi gilet cintré…yum! Ton travail est toujours ravissant. Bon tricot and filage ce week-end. Joyeuse Pâques. A.xx

  3. Très jolis ouvrages. J’ai un p’tit faible pour celui en coton. J’aime beaucoup l’harmonie des couleurs.
    Bon week end à toi aussi.

  4. J’aime bien tes aventures avec les plants de coton. et tes modèles sont toujours aussi beaux! De joyeuses Pâques pour toi et Richard, Sandrine!

  5. :clap_tb:
    Ton gilet à gousset rend très bien dans ces couleurs naturelles .
    🙂 j’ai égrené le coton que tu m’as envoyé, et il semble à peine plus court que celui que j’avais trouver chez le fleuriste, mais néanmoins très agréable à filer . Ton ami ne t’as pas dit de quelle variété il est ?
    Dans l’angora il ya plusieurs qualités et normalement s’il y a assez de poils de jarre (ceux qui font le halo cractéristique de l’angora tricoté) le sous poil ne doit pas s’échapper (et à la limite il te ferait éternuer mais pour les boutons au visage ça doit être autre chose ; je suis moi même allergique à plein de choses et pourtant l’angora ne me fait rien) . Sinon, tous les bébés qui portaient des bonnets ou des vestes avec bordure en angora il y a une 60aine d’années auraient eu de graves problèmes ! suivant la provenance, il s’agit peut être de résidus de poudre insecticide ou autre que certains éleveurs mettent dans les clapiers. Dans ce cas, un lavage devrait suffire à résoudre le problème.

    Sandrine : En fait d’allergie j’aurais dû parler d’intolérance. Ayant une peau à problèmes je suis hyper-sensible à certaines fibres, mais pas allergique.

  6. C’est superbe :thumbup_tb: Sandrine, je t’envie d’avoir tout ce temps pour ta passion, et ton jardin me fait rêver! :wub_tb: J’ai hâte d’avoir ma maison! Je me demandais, est-ce que Somewath Cowl est tricoter en rond?

  7. bien joli ton jardin ,’aurrai bien été ramasser les oeufs avec toi!!!!
    tes tricots sont tous tres jolis, j’aime beaucoup la veste grise
    et pour le coton je suis certaine que tu vas en avoir, les plants sont prometteurs
    moi j’en ai eu et j’avais semé bien plus tard
    ce qui est le plus à craidre ce sont les pucerons
    (enfin moi , c’est ce que j’ai eu de plus ennuiyeux sur ma petite culture )

  8. Ok, il y a bien longtemps que je n’étais pas venue faire un tour par chez toi… et tout avance toujours aussi vite … Malgré que tu n’aimes pas trop tricoter ton mohair, c’est mon préféré… il a l’air bien original…

    Bonne continuation :thumbup_tb:

  9. Tient, moi c’est des géraniums et des tournesols que je fais germer sur le coin de mon bureau, en attendant qu’il fasse assez chaud pour les rempoter dehors !

  10. j’aime beaucoup les tonalités subtiles du gilet à gousset en coton 🙄

    à ce propos je trouve émouvant de voir les pousses de la plante qui voisinent avec le tricot, je me réjouis de le voir prospérer ce plant de coton !

  11. Tu fais toujours dans la douceur. :wub_tb:
    C’est visiblement une belle expérience pour toi que de travailler le coton. Rien ne t’arrête ! C’est fantastique !

  12. Super ! j’aimerai bien avoir une égréneuse et tout l’attirail pour carder peigner filer et tisser… j’ai une certaine variété de coton depuis de très nombreuses années et je n’en fais pas grand chose d’autre que quelques oreillers. c’est très prenant d’enlever les graines et on se décourage vite surtout lorsqu’on commence à avoir les bouts des doigts douloureux à force d’en égréner !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *